Qu’est-ce que la menuiserie ?

Dans une habitation, un appartement ou une maison, l’aménagement effectué grâce au bois et ses dérivés est important. Beaucoup de bricoleurs du dimanche commencent par la menuiserie. Cette dernière est à la fois un art et un métier qui repose sur un ensemble de techniques servant à la mises en œuvre d’ouvrages de taille relativement petite au regard d’autres aspects comme la maçonnerie. Cette dernière permet en effet de construire les plus grands ouvrages au monde. Cela dit, la menuiserie est utilisée également dans la construction de charpentes et devient par la même une technique produisant des ouvrages plus importants. Si les amateurs aiment le bois et trouvent le travail au premier abord très facilement accessible, les professionnels de la menuiserie montrent quant à eux, des diplômes spécifiques et œuvrent avec beaucoup de minutie, de grandes connaissances, et avec un outillage très particulier comme nous le voyons dans cet article.

Les bois et leurs dérivés en menuiserie

Le bois raboté que vous pouvez acheter en grande surface de bricolage coûte cher. Il se présente généralement sous forme de carrelets, de tasseaux et de planches. Les carrelets sont des pièces de section carrées de quinze à soixante-dix centimètres de côté, les tasseaux sont des pièces de section rectangulaires sont le rapport des côtés est compris entre deux et trois, les planches rectangulaires ont des côtés égaux ou supérieurs à quatre et d’épaisseur inférieure à cinquante cinq millimètres.

Par mi les essences de bois les plus commercialisées pour réaliser de la menuiserie, vous trouverez le sipo, le ramin, le chêne, le framiré, le hêtre, le sapin ou encore le châtaignier. Si vous souhaitez vous orienter vers du bois non raboté mais au sciages alignés parallèles, meilleur marché, rendez-vous directement auprès des scieries de votre région. Il existe également des entreprises de distribution spécialisées dans la vente de bois. Une fois les produits acquis, il vous faudra par vous même le raboter en utilisant des outils comme la varlope , le riflard et le rabot bien entendu.

Côté dérivés du bois que l’on intègre dans les métiers de la menuiserie, vous aurez le contreplaqué, le latté, les panneaux à particules, les panneaux de fibres, le triply ou encore le lamellé-collé. La menuiserie est un peu différente mais les coûts sont nettement mins élevés aussi.

Quels sont les outils en menuiserie ?

Nous avons déjà évoqué différents outils employés en la matière, notamment dans notre sujet sur les outils nécessaires pour commencer à bricoler. Beaucoup sont électriques et cela devient pratiquement indispensable pour pouvoir travailler correctement en menuiserie.

La perceuse avec ses mèches spécifiques pour le bois et son guide de profondeur est un outil phare. Une perceuse-visseuse sera idéale, légère si possible, pour travailler sur des chantiers extérieurs mais un poste fixe est des plus utiles dans beaucoup de circonstances, notamment pour les opérations demandant le plus de précision.

La scie sauteuse permet d’effectuer toutes les découpes courbes. La scie circulaire, pour sa part, permet aussi les débits et les coupes de panneaux particulièrement. Ici encore, il est possible d’avoir un poste fixe pour les découpes de précision, pensez à vous équiper de protections.

Une défonceuse est une machine équipée de fraises et destinée à usiner les rainures et les feuillures sur les pièces de bois et sur les panneaux. Pour la finition, pensez à vous procurer une scie sabre.

Cela dit, si vous avez pour ambition de vous créer un atelier complet, vous aurez besoin également d’un ensemble de combinés à bois :

  • La dégauchisseuse-raboteuse,
  • La scie circulaire,
  • La toupie,
  • La tenonneuse-mortaiseuse,
  • la perceuse,
  • la défonceuse,
  • la ponceuse.

Pour commencer…

Quel vocabulaire en menuiserie ?

Si vous avez décidé de passer votre diplôme de CAP Menuisier, ou si vous souhaitez briller lors de discussions mondaines au coin du feu en hiver, vous devez connaître ces expressions et ce vocabulaire (non exhaustif) :

  • L’aubier est la région externe du bois, de coloration différente, présentant des cellules vivantes et qui doit être éliminé lors de l’usinage.
  • Un Bout ou About est une extrémité plane perpendiculaire à l’axe d’une pièce dégauchie.
  • Le dégauchissage, justement, est le façonnage d’une surface plane sur une pièce de bois.
  • Le délignage représente la découpe d’une pièce de bois dans le sens de la longueur (Attention, uniquement dans ce sens).
  • Les fentes sont les défauts du bois et peuvent se décliner en fentes d’abattage, fentes de retrait, fentes de tronçonnage. La gravité est donc variable.
  • Le fil est la direction général des fibres du bois (Regardez le fil du bois lorsque vous rénovez vos volets). Un bois de droit fil présente quatre faces parallèles au fil. Un bois à fil tranché présente une ou deux faces obliques par rapport au sens du fil !
  • Le gauchissement est la déformation des pièces de bois d’aspect hélicoïdal. C’est étonnant comme les expressions avec la racine « gauches » sont maladroites 🙂
  • Le grain est l’impression visuelle produite par les vaisseaux du bois. Il peut être fin ou grossier selon la grosseur de ces derniers.
  • Le parement est la face la plus belle d’une pièce de bois dégauchie. On parle aussi, dans le vocabulaire des menuisiers, de contreparement (par opposition).
  • Le rabotage est une action de façonnage d’une surface lisse destinée à mettre une pièce de bois aux longueurs et épaisseurs demandées.
  • La rive (dit aussi le chant) est l’une des deux plus petites faces d’une pièce de bois. Lorsque vous manœuvrerez cette dernière, vous entendrez probablement l’expression « mettre à chant ».
  • Le voilement est la déformation des pièces de bois qui leur donne une courbure généralement régulière.

X.D